61edac4516a1640be1c1373f_logo_rouge-orange50x50

Comment améliorer son SEO en alimentant un blog

Le SEO, c’est un peu le nerf de la guerre sur le Web et il est possible de l’améliorer grâce à l’ajout d’une section blog ! Lorsque nous effectuons la conception d’un site Web, nous iinstaurons souvent un blogue sur le site de nos clients car il permet d’obtenir plus de visibilité auprès des moteurs de recherches.

Le SEO c’est quoi ?

SEO, ça veut dire Search Engine Optimization. C’est un ensemble de pratiques qui visent à optimiser du contenu pour qu’ils soient bien référencés par les moteurs de recherche.

Alors que chacun essaie de faire connaitre son site Internet pour attirer plus de trafic, les moteurs de recherche, eux, veulent répondre aux besoins des internautes. Ils leur proposent donc des pages qui offrent des informations pertinentes en lien avec leurs questions (mots clés). C’est pour ça qu’on dit que, sur le Web, le contenu est roi !

C’est en se positionnant sur des mots clés bien ciblés qu’il est possible d’optimiser ses pages pour qu’elles soient plus faciles à indexer. En gros, il faut aider les robots d’indexation à comprendre de quoi il est question pour qu’ils puissent évaluer si les informations seront pertinentes pour le lecteur et son intention de recherche.

L’ajout d’une section blog à un site Internet permet d’améliorer le SEO et donc d’avoir une meilleure visibilité organique sur le Web !

Pourquoi le blog améliore le seo ?

Il permet de créer du contenu ciblé

L’avantage d’un blog, c’est qu’il rend possible la création d’articles qui sont centrés sur une seule cible à la fois. Il est dès lors beaucoup plus facile de travailler le référencement de ces pages-là, puisque la concentration en mots clés pertinents est meilleure !  

Le contenu ciblé permet également d’aller chercher un auditoire pour chaque étape du processus d’achat d’un client en se positionnant sur les bonnes intentions de recherche (à l’aide d’une bonne recherche de mots clés).

En fait, chaque article de blogue devrait être réfléchi en fonction des questions des clients cibles. Chaque article devrait donc pouvoir faire le tour d’un sujet établi.

En marketing, on dit qu’à force d’essayer de s’adresser à tout le monde, on finit par toucher personne ! C’est un peu le même principe pour le SEO. Si on parle de tout, au final, on a l’air de parler de rien. Enfin, c’est ainsi que les robots qui référencent les sites Internet le voient ! Ils ne référenceront donc pas les pages qui traitent de plusieurs sujets, puisqu’ils ne sont pas capables de savoir de quoi il est question !

Il permet d’actualiser le contenu

L’actualisation du contenu fait partie des critères de référencement des moteurs de recherche. Un site qui n’a bénéficié d’aucune modification depuis des mois ou des années risque de se faire devancer par des concurrents qui eux, sont à jour.

Les robots d’indexation de contenu visitent périodiquement des milliards de sites sur le Web. À chaque visite, il compare le contenu actuel avec ce qu’il y avait lors de sa dernière visite. Plus le site est actualisé, plus il parait entretenu et pertinent à ses yeux !

Le blogue permet de publier du nouveau contenu plus souvent et donc d’actualiser son site aux yeux du robot Google ! C’est une façon efficace de gagner des points à la compétition qu’est le référencement !

Le blog peut devenir un aimant à liens

Les moteurs de recherche accordent une importance aux liens entrants, sortants et internes d’une page Web pour la référencer. Avoir des liens entrants provenant de sites reconnus, c’est très bon pour le SEO.

Cependant, acquérir, de façon naturelle, des liens provenant de sources de qualité, c’est l’un des grands défis de l’optimisation d’un site Internet.

Par sa nature partageable, le blog peut devenir un véritable appât à liens. Chaque fois qu’il y a un partage (sur un réseau social ou un site), un lien entrant se crée faisant gagner ainsi à la page des points en matière de crédibilité.

Comment soigner le SEO d’un article de blog ?

Un blogue permet d’améliorer le SEO d’un site Internet seulement si chaque article a été optimisé ! Alors, comment soigner le SEO d’un article de blog ?

La recherche de mots clés

Les mots clés (de longue traîne) sur lesquels l’article se positionne doivent apparaître dans les premiers mots du titre.

Pour les trouver, il peut être intéressant d’utiliser certains sites comme Google TrendsSEM Rush (payant) ou Answer The Public. Ça ne sert pas à grand-chose de créer un article de blog qui se positionne sur une expression qui n’est pas ou très peu recherchée sur les moteurs de recherche.

Le titre devra également être relativement court : entre 10 et 15 mots et être accrocheur.

Une bonne densité de mots clés

Il est important de créer un champ sémantique en lien avec l’expression clé qui se retrouve dans le titre. Il ne s’agit pas de seulement répéter les mêmes mots clés dans chaque phrase (keyword stuffing). Cette pratique pourrait même pénaliser la page au niveau du référencement. Il faut donc trouver des synonymes et varier le vocabulaire dans le texte. La qualité du texte prime toujours sur la quantité de mots clés qu’on y met.

Il sera important de retrouver les mots clés et les synonymes dans :

  • Le titre
  • Le chapô (l’introduction juste sous le titre)
  • Les sous-titres (balises Header H1, H2, H3…)
  • Le corps du texte

Idéalement, on les retrouvera en début de paragraphe.

La pertinence et la qualité du contenu

Le contenu de l’article doit être fidèle au titre qui est affiché, il doit remplir sa promesse ! Si ce n’est pas le cas, les robots s’en rendront compte et ne référenceront pas la page.

Le contenu doit également être original et inédit.

La longueur du texte

Il est difficile d’établir une longueur idéale pour le SEO d’un article. Ça dépend du domaine et des lecteurs à qui ça s’adresse. Est-ce léger, lifestyle ou plus technique ?

Une chose certaine, les experts s’entendent pour dire que le minimum est 500 mots. Pour des sujets plus  techniques, on augmente à minimum 1000 mots.

Il convient d’aller voir les autres articles qui ont été écrits sur le sujet et de calculer le nombre de mots. Il s’agira ensuite de créer un texte qui sera un peu plus long que ceux des compétiteurs.

Attention : ça ne sert à rien de diluer le contenu juste pour faire plus de mots. Il faut se rappeler qu’on essaie aussi d’apporter de la valeur à des lecteurs, pas juste à des robots. Donc, si le texte est super long, mais que le contenu est inintéressant, on passe à côté du but !

Quelques éléments techniques

Les balises titres

Les balises titres (H1, H2, H3…) permettent de bien structurer le contenu, ce qui participe à obtenir un meilleur référenceme nt sur les moteurs de recherche. Ça aide également les lecteurs à mieux se retrouver dans le texte et de passer directement à la section qui l’intéresse.

Les URL

Les URL devraient être constituées du nom du domaine suivi des mots clés séparés par des tirets. On ne devrait pas y retrouver des chiffres ou des noms trop compliqués

qui n’apportent rien à la compréhension de la page.

Les mots clés sur lesquels se positionne l’article doivent apparaître dans l’URL.

La méta description

La méta description n’affecte pas l’indexation des pages, elle crée néanmoins une expérience utilisateur plus intuitive. C’est une petite description de 240 caractères qui est visible sur Google.

Elle permet à l’internaute de savoir de quoi parle l’article et lui donne le goût de cliquer… ou pas et d’éviter un taux de rebond trop élevé.

L’optimisation des images

Il faut faire attention qu’elles ne soient pas trop lourdes pour qu’elles ne retardent pas le temps de chargement de la page. Il faudra également veiller remplir le champ « Texte alternatif » qui aide Google à savoir de quoi il s’agit. Il convient aussi de bien nommer le fichier en ne mettant pas de caractères spéciaux ou de majuscules.

Pour conclure

Ce qu’il est important de retenir, c’est que l’ajout d’une section blog à un site Internet peut devenir un véritable atout en termes de référencement, à condition que :

  • Le blog soit alimenté régulièrement
  • Les articles soient optimisés en suivant les règles SEO
  • Le choix des mots clés soit réfléchi